Ressources utiles commencer à utiliser twitter

Profil twitter anniebergeron

Qu’est-ce qu’on fait sur twitter

  • Sur twitter on peut avoir des conversations avec les gens qu’on suit.
  • Sur twitter on peut trouver les dernières nouvelles (d’ailleurs les nouvelles sortent plus rapidement sur twitter que sur les autres médias)
  • Sur twitter on peut « écouter » la télé en groupe et commenter en groupe (exemple : Tout le monde en parle, un souper presque parfait)
  • Sur twitter on peut trouver de l’information sur à peu près n’importe quel sujet.

Twitter = 140 caractères pour s’exprimer

Il faut être très « punché » quand un écrit sur twitter. Il y a beaucoup d’information, donc si on veut que notre texte attire l’attention le choix des mots est important.

On peut aussi publier :

  • des liens vers des sites web
  • des photos
  • des vidéos

Twitter en chiffres :

référence : http://blog.fr.twitter.com/2011/03/chiffres.html

Twitter en chiffres - mars 2011
Référence : http://blog.fr.twitter.com/2011/03/chiffres.html

Ouvrir un compte Twitter

Site de Twitter : http://twitter.com

  • un nom (simple à retenir)
  • une photo (pour votre avatar)
  • une courte bio qui vous décrit
  • un lien vers son site web (où page facebook, ou autres sites où on peut vous trouver)

Profil twitter anniebergeron

Les infos de votre compte Twitter

Ce qu'on voit sur votre profil twitter

Il y a des Tweets, abonnements, abonnés, listé

  • Tweets : le nombre de tweets que vous avez fait depuis l’ouverture de votre compte
  • Abonnements : Comptes Twitter auxquels vous êtes abonnés
  • Abonnés : Personnes qui choisissent de recevoir vos Tweets
  • Listé : Personnes qui choisissent de vous insérer dans une liste (Les listes permettent de filtrer et prioriser l’information)

La typologie de Twitter

mentions sur twitter

  • Mentions : si on veut parle de quelqu’un sur twitter et s’assurer que la personne le voit on écrit : @nomcomptetwitter.
  • Répondre : tweet qui commence par @nomcomptetwitter. Si vous utiliser le bouton Répondre sur la page twitter ou dans un autre logiciel, cela permet de suivre la conversation facilement.
    Voici une réponse intéressante de la définition de Twitter. Merci à @logikdev qui a été le premier à bien vouloir répondre à ma question lancée sur twitter « quel serait le 1er conseil à donner à un débutant »?
    Conversation twitter en utilisant répondre (via hootsuite)
  • RT : Re-Tweet : lorsque vous appréciez un Tweet vous pouvez le RT. Par exemple, vous trouvez un lien ou outil intéressant, lien intéressant, lien utile
  • Hashtag # : utilisé pour marquer des mots clés dans un Tweet. Permets de suivre le fil twitter sur un sujet donné.  (exemple de hashtag québecois : #tweetdesannées80, #jeudiconfession,#TLMEP,#USPP) et le fameux #FF « follow friday » où tous les vendredis les gens utilisent ce hashtag pour suggérer des personnes à suivre sur twitter.

Ressources

Aide

 

Logiciels

Outils

Où trouver des gens à suivre sur Twitter

Pour savoir qui cesse de vous suivre

Excellente suggestion de @JosianneLussier

Mon dernier projet web en collaboration avec ÉVOÉ

Conception site web perspective jardin

C’est la mise en ligne aujourd’hui du site web WordPress, dont le design personnalisé à été créé par Laurent Frey d’ÉVOÉ : www.perspective-jardin.com
Conception site web perspective jardin

Perspective Jardin fait la 1ere page de la revue Les plus beaux jardins du QuébecEh oui! Perspective Jardin a mandaté Laurent Frey d’évoé et Annie Bergeron afin de réaliser une conception web et un design graphique en harmonie avec leur spécialisation dans la conception de plans d’aménagement paysager.

Le lancement du nouveau site web souligne la vision personnelle et créative de Sonia Gauthier, qui vient de remporter le prix Populus de l’APPQ 2011 et qui fait la 1ere page de la revue Les plus beaux jardins du Québec (en kiosque aujourd’hui-même)

Allez rêver un peu en regardant les magnifiques images du jardin de rêve conçu par Sonia : www.perspective-jardin.com

Je tiens à féliciter Sonia pour son prix Populus et son « front page » de la Revue Les plus beaux jardins du Québec! Bravo!

Google ajoute un peu de social avec son sytème de recommandations Hotpot

Google Hotpot - logo

Connaissez-vous Google? Bien sûre, c’est notre meilleur ami quand on cherche quelque chose.
Connaissez-vous Google adresses et le nouveau moteur de recommandations Google hotpot?

Google Adresses - logoGoogle adresses (ou Google places en anglais) peut permettre à votre entreprise d’être trouvé plus facilement dans votre région. Vos clients vous cherchent sur Internet et très souvent dans le but de trouver un commerce local (restaurant, hôtel, activités touristiques, etc). Cette clientèle croissante effectue des recherches via les téléphones intelligents, quand ils sont en déplacement et ils sont à la recherche de votre entreprise.

 

Google adresses - application sur le Iphone
Google adresses - application sur le Iphone

L’un des meilleurs moyens de les aider à vous trouver est d’inscrire votre entreprise sur Google adresses c’est gratuit (et vous n’avez même pas besoin d’avoir un site Web pour vous inscrire). Aidez vos clients à faire affaires avec vous! Donnez leur ce qu’ils cherchent votre adresse, votre numéro de téléphone.

IMPORTANT: Lors de votre inscriptions sur Google adresses, remplissez toutes les petites boîtes du formulaire, car Google utilise ces informations pour votre classement. Portez une attention particulière dans le choix de votre catégorie d’entreprises et mettez autant de détails que vous le pouvez, car plus votre profil sera complet plus il sera facile à vos clients de vous trouver.

Google Hotpot facilite l’ajout de commentaires et devient « social »

Google Hotpot - logo

Google commence à intégrer les médias sociaux avec Hotpot. Cette nouvelle fonctionnalité permet aux utilisateurs d’ajouter des amis, des commentaires et des recommandations sur des commerces. Hotpot pemet aussi d’obtenir les recommandations de Google. Par exemple, je me connecte à mon compte Hotpot et je cherche un restaurant à Sherbrooke, Google va afficher des recommandations basées sur les commentaires de mes amis ou de commentaires que j’ai déjà faits. Si je n’aime pas la pizza, Google ne me proposera pas de restaurant de pizza. De plus, pour m’aider à faire mon choix je peux aussi voir les critiques du public en général. Quoi de plus puissant qu’une critique positive pour nous faire choisir rapidement un bon resto!

Google Hotpot recommandations et invitez un ami qui a une adresse courriel gmail
Google Hotpot sytème de recommandations

Le côté social de Hotpot implique que les utilisateurs doivent, encore une fois, se bâtir un nouveau réseau d’amis. Il n’est malheureusement pas possible de se connecter à des réseaux déja en place (comme Facebook, Twitter, Foursquare). Pour ajouter des amis il suffit d’utiliser  la fonction « Invitez vos amis …. » . Mais l’invitation se limite à vos contacts qui ont une adresse courriel Gmail (vous pouvez vous créer une adresse gmail ici, si vous le désirez)

Mais bon, malgré cela Google hotpot a tout de même du potentiel surtout avec l’utilisation des applications pour téléphones intelligents car il n’est pas rare d’effectuer des recherches lorsqu’on est en déplacement. Alors si vous voulez utiliser Google sur votre téléphone  intelligent voici une liste des applications Google disponibles

Mes suggestions :

  • Invitez vos clients à laisser un commentaire sur votre page Google Adresse (note : il faut avoir un compte Gmail pour laisser des commentaires).
  • Vérifiez et répondez aux commentaires négatifs. Vous pouvez le faire en vous connectant sur votre page Google Adresses dans la Section Avis des utilisateurs Google il y a un lien Répondre publiquement en tant que propriétaire.
  • Lire les recommandations de Google avant de répondre aux commentaires :
    • Ignorez les plaintes mineures et résolvez les questions en privé si possible.
    • Abordez les problèmes de manière constructive. N’utilisez pas vos réponses pour faire de la promotion.
    • Ne posez pas de questions aux évaluateurs et ne leur offrez rien.
    • Restez courtois et professionnel. Le monde entier pourra lire votre réponse

Résumé des différents liens de cet article :

Entreprises, êtes-vous prêtes pour les médias sociaux?

Maintenant pour les entreprises, la question n’est pas est-ce qu’on devrait être sur le web et utiliser les médias sociaux, mais bien, comment fait-on notre entrée sur le web. Mais peut-être y êtes-vous déjà? Eh oui, peut-être qu’on parle déjà de vous sur les médias sociaux et vous n’êtes tout simplement pas au courant. Comme le dit Michelle Blanc dans son livre – Les médias sociaux 101: « Qu’est-ce qui est pire : savoir qu’on parle dans notre dos ou ne pas le savoir? »

Si vous êtes curieux, voici quelques suggestions d’outils vous permettant d’avoir une idée de votre «e-réputation» sur le Web.

Faites une veille sur le web afin de voir ce qui s’écrit sur Internet au sujet de votre entreprise :

  • http://www.google.com/alerts : Service gratuit qui surveille en permanence l’Internet et peut vous envoyer un courriel, lorsqu’il trouve des pages web qui contiennent les mots clés que vous aurez choisis.
  • http://www.samepoint.com/ : En une recherche, obtenez des liens vers des sites Internet ainsi qu’une vue des tweets et messages Facebook récents contenant votre mot clé.

Pour créer votre fondation sur le web, la meilleure base : LE BLOG

Le blog est un des meilleurs médias sociaux, il est un outil de communication puissant, c’est votre réservoir de contenu. Il permet la création d’articles qui parleront de vous, de votre entreprise, de votre domaine d’expertise. Le blog permet aussi le dialogue avec vos lecteurs car il permet l’ajout de commentaires. En plus, les moteurs de recherche comme Google aiment les blogs car les contenus est récents et pertinent. Selon les recherches de HubSpot les sites incluant un blog auraient 55% plus de trafic que les sites n’ayant pas de blog.

Selon Hubspot il 55% plus de visiteurs sur un site avec un blog

La plate-forme de blog, la plus populaire est sans aucun doute WordPress. C’est gratuit, stable, disponible en français et surtout l’ajout d’extensions vous permet de vous connecter facilement à d’autres médias sociaux comme : Facebook, Twitter, YouTube, fil rss, etc.  Alors vos articles peuvent simplement alimenter vos comptes Facebook et Twitter puis se répandre à travers les médias sociaux, sans que vous ayez à faire un effort supplémentaire.

Malheureusement les entreprises québécoises sont encore peu nombreuses à investir dans les médias sociaux.  Pourtant selon un document produit par le cefrio.qc.ca :

  • 62% des internautes québécois consultent des avis ou recommandations en vue d’un achat
  • 75% d’entre eux sont influencés par ces avis

Suggestions de lecture :

Le 30 novembre – « annual blue beanie day » pour supporter les standards Web

Le lundi 26 novembre 2007, M. Douglas Vos, fondateur de la page Facebook Designing With Web Standards:

Monday, November 26, 2007 is the day thousands of Standardistas (people who support web standards) will wear a Blue Beanie to show their support for accessible, semantic web content. … Don a Blue Beanie and snap a photo. Then on November 26, switch your profile picture in Facebook and post your photo to the Blue Beanie Day group at Flickr.

third annual Blue Beanie Day

Cette année c’est la 3e édition de la journée annuelle du « beanie day ». M. Vos propose de montrer votre support aux standards Web en mettant un chapeau de type « beanie » (un peu comme celui que porte Jeffrey Zeldman sur son livre Designing With Web Standards) sur votre photo de profil Facebook et même de la mettre sur le groupe Flickr .

Les standards Web

Annie Bergeron photo Blue Beanie Day

Toutes les industries ont des standards par exemple le cinéma a 2-3 types de format d’enregistrement de fichiers, des normes de vitesses (frame par seconde), etc. Le HTML a démarré sans jamais avoir vraiment de standard et n’était pas vraiment supporté correctement dans les différents navigateurs. Dans les années 90, les concepteurs de navigateurs ont pris en main le développement du Web un peu chacun à leur façon, exemple Netscape développait une option et les développeurs l’utilisaient sans que ce soit pour autant un standard, ensuite Microsoft sortait un option pour compétitionner Netscape et ce n’était pas supporté dans Netscape. Finalement avec le temps les développeurs contournaient ce manque de norme en faisant 2-3 versions de chacune des pages d’un site Web afin qu’elles soient fonctionnelles dans tous les navigateurs.

C’est en 1998 que Jeffrey Zeldman et un petit groupe de développeurs démarrent un projet de « web standards » et demandent aux concepteurs de navigateur de respecter quelques normes. Les concepteurs ont accepté et aujourd’hui les navigateurs supportent assez bien les standards Web. Ce qui permet aujourd’hui de mettre 25% du budget d’un projet Web (qui était utilisé auparavant à faire 2-3 versions d’un site) sur un meilleur design, meilleur contenu, meilleure indexation, etc.

Ce lundi 30 novembre 2009 démontrez votre support aux standards Web!

Voici des liens intéressants :