Présentation Web 2.0 à la chambre de commerce de Magog

chambre-commerce-magogMerci à la Chambre de Commerce et d’Industrie Magog-Orford de m’avoir donné l’occasion de parler Web ce matin.

Comme le dit Wikipédia, le Web 2.0 est l’évolution du Web vers plus de simplicité et d’interactivité. C’est aussi un changement de culture et une façon différente de communiquer. Les plateformes comme Facebook, Twitter, LinkedIN, etc. permettent d’interagir avec vos clients d’une façon simple.

Ce changement de culture pour moi est de ne plus faire du marketing par interruption. C’est-à-dire d’utiliser des techniques qui imposent un message marketing ou publicitaire au client.

Par exemples : les publicités à la télévision, à la radio ou dans les journaux.

Vos clients ont maintenant le choix de vous suivre ou pas, d’engager la conversation avec vous ou pas.

La technique du « je push de l’info et je vous la fais avaler de force »,  NE FONCTIONNE PLUS.  Il faut cesser de faire du marketing de la même façon qu’il y a 6-7 ans.

Est-ce que cela veut dire de ne plus utiliser les médias traditionnels? NON

Cela veut dire de communiquer avec les gens là où ils sont. À vous de voir où est votre clientèle. Mais si vous fermez les yeux sur les médias sociaux vous risquez de passer à côté d’une belle occasion de mieux connaître cette clientèle qui aime les médias sociaux.

Je vous invite à visionner ce vidéo (en anglais) sur une façon vraiment originale d’utiliser les médias sociaux : Royal Dutch Airline KLM a mis en place, avec le travail de l’agence de communication Boondoggle, une opération pour surprendre et faire plaisir à ses passagers. Le principe est simple : la compagnie identifie, grâce à Foursquare ou Twitter, des personnes qui se trouvent dans un aéroport, au comptoir d’enregistrement… et qui voyagent avec KLM pour leur offrir un cadeau personnalisé.

Vous ne savez pas comment utiliser les médias sociaux

Voici des endroits où vous trouverez des ressources pour apprendre et vous former :

Facebook : Section aide Facebook (en français)

LinkedIn : Section aide LinkedIN (en français)

Twitter : Section aide Twitter (en français)

Faites des recherches sur YouTube en posant directement une question :

rechercher-youtube

Outils ou références nommés lors de ma présentation :

 

Le 30 novembre – « annual blue beanie day » pour supporter les standards Web

Le lundi 26 novembre 2007, M. Douglas Vos, fondateur de la page Facebook Designing With Web Standards:

Monday, November 26, 2007 is the day thousands of Standardistas (people who support web standards) will wear a Blue Beanie to show their support for accessible, semantic web content. … Don a Blue Beanie and snap a photo. Then on November 26, switch your profile picture in Facebook and post your photo to the Blue Beanie Day group at Flickr.

third annual Blue Beanie Day

Cette année c’est la 3e édition de la journée annuelle du « beanie day ». M. Vos propose de montrer votre support aux standards Web en mettant un chapeau de type « beanie » (un peu comme celui que porte Jeffrey Zeldman sur son livre Designing With Web Standards) sur votre photo de profil Facebook et même de la mettre sur le groupe Flickr .

Les standards Web

Annie Bergeron photo Blue Beanie Day

Toutes les industries ont des standards par exemple le cinéma a 2-3 types de format d’enregistrement de fichiers, des normes de vitesses (frame par seconde), etc. Le HTML a démarré sans jamais avoir vraiment de standard et n’était pas vraiment supporté correctement dans les différents navigateurs. Dans les années 90, les concepteurs de navigateurs ont pris en main le développement du Web un peu chacun à leur façon, exemple Netscape développait une option et les développeurs l’utilisaient sans que ce soit pour autant un standard, ensuite Microsoft sortait un option pour compétitionner Netscape et ce n’était pas supporté dans Netscape. Finalement avec le temps les développeurs contournaient ce manque de norme en faisant 2-3 versions de chacune des pages d’un site Web afin qu’elles soient fonctionnelles dans tous les navigateurs.

C’est en 1998 que Jeffrey Zeldman et un petit groupe de développeurs démarrent un projet de « web standards » et demandent aux concepteurs de navigateur de respecter quelques normes. Les concepteurs ont accepté et aujourd’hui les navigateurs supportent assez bien les standards Web. Ce qui permet aujourd’hui de mettre 25% du budget d’un projet Web (qui était utilisé auparavant à faire 2-3 versions d’un site) sur un meilleur design, meilleur contenu, meilleure indexation, etc.

Ce lundi 30 novembre 2009 démontrez votre support aux standards Web!

Voici des liens intéressants :

Twitter : un accélérateur de la communication

TwitterL’information circule tellement rapidement sur Twitter, qu’il devient un outils indispensable pour obtenir toutes sortes d’informations. Si vous ne connaissez pas encore Twitter je vous invite à consulter les liens suivants :

Pour transmettre les nouvelles

Par exemple la tuerie de Fort Hood aux États Unis, a été suivi sur Twitter grâce à 265 Tweets d’un journaliste du Austin American-Statesman. En effet, la rapidité de Statesman à mettre en place un compte Twitter a permi de fournir de l’information très rapidement aux utilisateurs Twitter. Ceci a permi de suivre, en temps réel, les reportages du journaliste.

Juste avec cette histoire le Statesman a eu 3300 followers, ce qui est énorme. Le compte twitter.com/statesman a maintenant plus de 15000 followers. Plutôt rapide.

Pour faire des promos

StarbucksPour Starbucks, l’utilisation de twitter pour faire une promo (pâtisserie gratuite à l’achat d’un breuvage) a donnée des résultats très intéressant : 500 000$ en revenu (lors de la journée de promotion), augmentation des « followers » par 250 000 en une semaine.

Pour vous avisez que vous avez fait une faute de frappe

Un cas que j’ai trouvé intéressantJason Santa Maria (un designer que j’admire) donnait un cours de « Communicating Design » en compagnie de Jonathan Hoefler. Ils disctuait de la typgraphie « Gotham »  qui a été utilisée lors de la campagne présidentiel de Barack Obama.et qui aussi utilisée,  sur le site Web « Republicans in congress »: www.gop.gov.

Erreur de typo sur le site RepublicansLes étudiants ont remarqué très rapidement qu’il y avait des fautes de frappe à deux endroits dans la bar de menu à gauche (dans le mot Republican, le l était manquant). C’est alors que le designer Jonathan Hoefler, utilisa Twitter (via Hoefler + Frere-Jones 5000 followers: “Can you spot the typos? @jasonsantamaria’s class did. gop.gov”…Une séries de ReTweets ont suivi, résulat une heure plus tard une des deux fautes de frappe a été corrigé, et le lendemain les deux fautes de frappe étaient corrigées.

C’est tout de même étonnant la rapidité avec laquelle l’information a passé entre plusieurs ReTweets pour arriver à la personne en charge du site Web.