Twitter : un accélérateur de la communication

TwitterL’information circule tellement rapidement sur Twitter, qu’il devient un outils indispensable pour obtenir toutes sortes d’informations. Si vous ne connaissez pas encore Twitter je vous invite à consulter les liens suivants :

Pour transmettre les nouvelles

Par exemple la tuerie de Fort Hood aux États Unis, a été suivi sur Twitter grâce à 265 Tweets d’un journaliste du Austin American-Statesman. En effet, la rapidité de Statesman à mettre en place un compte Twitter a permi de fournir de l’information très rapidement aux utilisateurs Twitter. Ceci a permi de suivre, en temps réel, les reportages du journaliste.

Juste avec cette histoire le Statesman a eu 3300 followers, ce qui est énorme. Le compte twitter.com/statesman a maintenant plus de 15000 followers. Plutôt rapide.

Pour faire des promos

StarbucksPour Starbucks, l’utilisation de twitter pour faire une promo (pâtisserie gratuite à l’achat d’un breuvage) a donnée des résultats très intéressant : 500 000$ en revenu (lors de la journée de promotion), augmentation des « followers » par 250 000 en une semaine.

Pour vous avisez que vous avez fait une faute de frappe

Un cas que j’ai trouvé intéressantJason Santa Maria (un designer que j’admire) donnait un cours de « Communicating Design » en compagnie de Jonathan Hoefler. Ils disctuait de la typgraphie « Gotham »  qui a été utilisée lors de la campagne présidentiel de Barack Obama.et qui aussi utilisée,  sur le site Web « Republicans in congress »: www.gop.gov.

Erreur de typo sur le site RepublicansLes étudiants ont remarqué très rapidement qu’il y avait des fautes de frappe à deux endroits dans la bar de menu à gauche (dans le mot Republican, le l était manquant). C’est alors que le designer Jonathan Hoefler, utilisa Twitter (via Hoefler + Frere-Jones 5000 followers: “Can you spot the typos? @jasonsantamaria’s class did. gop.gov”…Une séries de ReTweets ont suivi, résulat une heure plus tard une des deux fautes de frappe a été corrigé, et le lendemain les deux fautes de frappe étaient corrigées.

C’est tout de même étonnant la rapidité avec laquelle l’information a passé entre plusieurs ReTweets pour arriver à la personne en charge du site Web.

Coeur en tête – au profit de l’équipe du Dr David Fortin au CHUS

Je viens de voir Nathalie Buisson à l’émission Tout le monde en parle du 8 mars 2009. Nathalie se bat contre le cancer du cerveau. Nathalie a décrit ce qu’elle vivait depuis quelques années et ça m’a beaucoup touché.

Ça m’a touché, car mon conjoint Mathieu se bat lui aussi contre ce mal envahissant. Mathieu est traité par l’équipe du Dr David Fortin. Plus précisément par la Dr David Mathieu. C’est une équipe formidable est très humains. Mathieu n’avait que 23 ans quand il a fait des convulsions dans la nuit, s’est ramassé au CHUS (Sherbrooke) pour finalement avoir le verdict : tumeur au cerveau de la taille d’un citron, côté gauche du cerveau.

Mathieu a été opéré 4 fois, aujourd’hui il se porte bien, pour le moment sa tumeur « se tient tranquille » pour utiliser l’expression de Nathalie Buisson.

Je vous invite donc à endosser la cause de Nathalie Buisson – Coeur en tête qui servira à amasser des fonds pour l’équipe du Dr David Fortin CHUS

Le cancer du cerveau, encore méconnu du grand public, a fait jusqu’à maintenant plus de victimes que ce que l’on peut imaginer. Nathalie Buisson, ex-danseuse des Grands Ballets Canadiens de Montréal et de la Compania Nacional de Danza (Madrid), a décidé de se battre en créant l’événement Cœur en tête.

Coeur en têteCette cause me tient à coeur et je vous invite à donner.

Cœur en tête, le 17 mars 2009, 19h30, au Centre Pierre-Péladeau de l’UQAM. Billets : 35 $ et 50 $, en vente à la billetterie de la salle Pierre-Mercure du Centre Pierre-Péladeau au (514) 987-6919 ou sur le réseau ADMISSION (514) 790-1245, www.admission.com

Il est également possible de faire un don ou d’acheter des billets VIP à 200 $, comprenant un cocktail dînatoire à 18h suivi du spectacle à 19 h 30 et d’une rencontre sur scène avec les artistes du spectacle, auprès de la Fondation du CHUS au 1-866-820-6450 (ligne sans frais).

Encore plus de détail sur le site : http://www.fondationchus.org/activites_de_financement/coeur_en_tete.html

Merci, si vous avez des suggestions pour mettre la cause encore plus en évidence…vous pouvez faire un don « conseil/suggestion ».

Soutien technique – internet – éducation

En souvenir de mes années passées au soutien technique Internet, je vous suggère ce vidéo qui parodie une conversation entre un technicien du soutien technique et un abonné au service Internet.

J’ai passé quelques années à faire du soutien technique ou superviser l’équipe de soutien technique d’un fournisseur de service Internet CoopTel. J’ai vue plusieurs situations parfois comiques, parfois difficiles à gérer, parfois impossible à régler.

Le vidéo ci-haut montre de façon humoristique, le côté de la médaille du soutien technique. Il y a souvent des plaintes contre « la pauvre » équipe de soutien technique et parfois c’est dû à un problème de communication entre le client et le/la technicien(ne). (je devrais même faire un palmarès des meilleures expressions que j’ai entendues… « une vitesse de modem à 7 MegaPixel » , « télé-dé-charger un fichier sur Internet », « j’ai bien figuré mon modem », « j’aimerais acheter des Internet »….).

Le problème avec Internet comme bien d’autres technologies, il faut un minimum de connaissance pour les utiliser. Je me demande même si on ne devrait pas avoir un permis d’utilisation d’ordinateur avant de pouvoir s’installer devant un clavier 😉

J’adore Internet, j’adore les technologies…..et j’aimerais beaucoup que tous puisse en profiter. MAIS…., c’est ben beau « d’avoir de l’Internet » mais il faut au minium savoir se servir d’un ordinateur pour pouvoir jouir pleinement d’Internet. Il faut de la formation!!! Je trouve l’idée de l’Internet pour tous ben intéressante : http://www.internetforeveryone.ca/fr.html . Mais qui doit former tout ce beau monde?

Est-ce la responsabilité de votre fournisseur Internet d’éduquer ces clients? : Je ne le pense pas. En fait je pense qu’il serait intéressant pour les écoles de faire de l’éducation 2.0 et d’intégrer Internet. Ma passion pour le Web me fait espérer que les écoles découvriront ce que peut offrir le web aujourd’hui à un cadre scolaire. Voici des suggestions de lecture :

Le blog de Mario Asselin : http://carnets.opossum.ca/mario/index.html
Carnet numérique de Martin Comeau : http://www.comeaunumerique.com/blogue/?p=223

2009 une année de changement

Eh bien du changement en voilà!!!

  • DÉMISSION : Après 10 années passées chez CoopTel, la seule coopérative de télécommunication au Québec, j’ai décidé de partir car j’avais besoin de changement.
  • MA PASSION : j’ai décidé de suivre ma passion….la mise en ligne de site web. Avec mon conjoint Mathieu (mon super programmeur qui connait xhtml, css, php, MySQL….et qui gère ces propres serveurs d’hébergement web sur IMNET.CA) je peux apprendre, expérimenter et même me planter.
  • MA NOUVELLE DÉCOUVERTE : LE WEB 2.0 et le blog, je sais ce n’est pas nouveau mais pour moi c’est nouveau.

Ma passion pour l’Internet a débuté en 1995…je naviguais sur les quelques sites web avec Mosaïc. Ouff il y a très longtemps. J’ai eu la chance d’avoir un emploi chez CoopTel en 1998. CoopTel était d’abord une compagnie de téléphone indépendante qui avait décidé d’offrir, à ces 6000 abonnées, un service Internet.

En 1998, nous étions deux filles qui installaient, configuraient et géraient le service Internet. J’ai appris à installer des modems 56k, des serveurs de modem, des routeurs, des switch, faire des « jumpers »….. j’ai appris à gérer un serveur web, un serveur proxy, un serveur de emails…… J’ai appris le HTML, le PERL…

Je ne pouvais pas avoir mieux comme école pour une passionnée des technologies comme moi!!

Anecdote – Michelle Blanc et ma passion pour le web

Un jour (en 2002 je crois) je naviguais sur adviso.ca (un site que j’adorais et où je découvrais tout ce qui était possible de faire avec le Web et où j’étais inscrite à la liste de diffusion) je reçois un appel à mon bureau de CoopTel. C’était une personne dénommée Michelle Blanc et qui me demandait si j’aimais les articles d’Adviso et si CoopTel pouvait être intéressée par leurs services. WOW!!!! je n’en revenais tout simplement pas. Je me disais : mais comment ils font pour savoir que je suis en train de lire des articles sur leur site? Comment font-ils pour savoir tout ce que je fais sur leur site? Pour moi Michelle Blanc avait (et a toujours) des connaissances EXTRAORDINAIRES. J’étais vraiment impressionnée et très intéressée à savoir comment faire tout ça.

Malheureusement CoopTel n’a jamais fait affaires avec Adviso mais moi j’ai toujours continué à lire Michelle Blanc.

Aujourd’hui après la lecture du livre Pourquoi bloguer dans un contexte d’affaires, j’ai décidé de me lancer, je commence mon blog, je suis sur twitter – http://twitter.com/AnnieBergeron, je suis sur Facebook http://www.facebook.com/people/Annie-Bergeron/698198770

Eh ça continue!