Présentation Web 2.0 à la chambre de commerce de Magog

chambre-commerce-magogMerci à la Chambre de Commerce et d’Industrie Magog-Orford de m’avoir donné l’occasion de parler Web ce matin.

Comme le dit Wikipédia, le Web 2.0 est l’évolution du Web vers plus de simplicité et d’interactivité. C’est aussi un changement de culture et une façon différente de communiquer. Les plateformes comme Facebook, Twitter, LinkedIN, etc. permettent d’interagir avec vos clients d’une façon simple.

Ce changement de culture pour moi est de ne plus faire du marketing par interruption. C’est-à-dire d’utiliser des techniques qui imposent un message marketing ou publicitaire au client.

Par exemples : les publicités à la télévision, à la radio ou dans les journaux.

Vos clients ont maintenant le choix de vous suivre ou pas, d’engager la conversation avec vous ou pas.

La technique du “je push de l’info et je vous la fais avaler de force”,  NE FONCTIONNE PLUS.  Il faut cesser de faire du marketing de la même façon qu’il y a 6-7 ans.

Est-ce que cela veut dire de ne plus utiliser les médias traditionnels? NON

Cela veut dire de communiquer avec les gens là où ils sont. À vous de voir où est votre clientèle. Mais si vous fermez les yeux sur les médias sociaux vous risquez de passer à côté d’une belle occasion de mieux connaître cette clientèle qui aime les médias sociaux.

Je vous invite à visionner ce vidéo (en anglais) sur une façon vraiment originale d’utiliser les médias sociaux : Royal Dutch Airline KLM a mis en place, avec le travail de l’agence de communication Boondoggle, une opération pour surprendre et faire plaisir à ses passagers. Le principe est simple : la compagnie identifie, grâce à Foursquare ou Twitter, des personnes qui se trouvent dans un aéroport, au comptoir d’enregistrement… et qui voyagent avec KLM pour leur offrir un cadeau personnalisé.

Vous ne savez pas comment utiliser les médias sociaux

Voici des endroits où vous trouverez des ressources pour apprendre et vous former :

Facebook : Section aide Facebook (en français)

LinkedIn : Section aide LinkedIN (en français)

Twitter : Section aide Twitter (en français)

Faites des recherches sur YouTube en posant directement une question :

rechercher-youtube

Outils ou références nommés lors de ma présentation :

 

Offres Facebook maintenant disponible à toutes la pages de plus de 400 “J’aime”

Vous avez plus de 400 mentions J’AIME sur votre page Facebook d’entreprise? Offres Facebook  permet aux entreprises de publier, sur leurs pages Facebook, des offres publicitaires pour leurs utilisateurs. Un utilisateur qui aime votre page, voit s’afficher votre offre dans son fil d’actualité et lorsqu’il clique sur votre offre (exemple un rabais de 20%) il reçoit un courriel avec la démarche à suivre pour obtenir votre offre.

Facebook mentionne : “Votre première offre est gratuite, mais les suivantes seront tarifées. Le montant à payer sera fonction du nombre de personnes que vous souhaitez atteindre.”

Lors de la création de votre offre, Facebook vous suggère des budgets dans un menu déroulant et vous définissez le budget vous-même.

Création d’une OFFRE FACEBOOK

Création d'une offre FacebookFacebook offre - en ligne ou en magasinSur votre page Facebook d’entreprise vous pouvez voir un nouveau menu Offre, Évènement +, en cliquant sur ce menu vous pouvez ensuite choisir entre les 3 types d’offres  :

  • En magasin uniquement
  • En magasin et en ligne
  • En ligne uniquement (vous donnez l’adresse de votre magasin en ligne si vous vendez déjà des produits et services en ligne)

 

Voici la marche à suivre complète qu’on trouve sur la page Offres Facebook

Pour créer une offre :

  1. Accédez à votre Page.
  2. Dans l’outil de partage situé en haut de votre journal, cliquez sur  Offre, Évènement + puis cliquez sur  Offre.
  3. Cliquez sur le type d’offre que vous voulez proposer : En magasin uniquement, En magasin et en ligne ou En ligne uniquement.
  4. Si votre offre peut être utilisée en ligne, tapez l’adresse web complète où les utilisateurs peuvent la faire valoir et ajoutez un code d’utilisation facultatif à saisir. Cliquez ensuite sur Suivant.
  5. Saisissez le titre de votre offre. Par exemple, « Une paire de chaussettes achetée, une paire gratuite ».
  6. Téléchargez une photo pour votre offre qui s’affichera au format d’une vignette.
  7. Vous pouvez choisir de limiter le nombre d’offres souscrites en cliquant sur Illimité puis en sélectionnant un nombre dans le menu déroulant.
  8. Définissez une date d’expiration en cliquant sur la date du jour puis en sélectionnant une date ultérieure.
  9. Ajoutez les conditions générales de votre offre en cliquant sur Conditions.
  10. Pour les offres en magasin, ajoutez un code barre à scanner en magasin.
  11. Cliquez sur Aperçu pour prévisualiser votre offre. Nous vous enverrons également un message avec un aperçu du courrier électronique de l’offre envoyé aux utilisateurs qui souhaitent en profiter.
  12. Cliquez sur Retour pour effectuer des modifications.
  13. Lorsque vous êtes satisfait de l’aperçu, cliquez sur Définir le budget.
  14. Choisissez le montant que vous souhaitez dépenser pour faire la promotion de votre offre. Vous constaterez que plus le budget alloué est élevé, plus la portée approximative de votre offre est importante.
  15. Cliquez sur Partager.

La première offre est gratuite alors vous pouvez tenter l’expérience à peu de frais.

Je veux un site web, combien ça coûte?

Combien cela va-t-il coûter? C’est une excellente question. C’est normal, après tout, vous voulez faire des investissements intelligents pour votre entreprise et vous ne pouvez pas sauter dans un projet à l’aveuglette.

Mais demander combien coûte un site web, c’est un peu comme de demander : “Je veux m’acheter une auto. Combien ça va me coûter?” » Pour être en mesure de répondre à cette question il faut avoir un peu plus d’informations : une auto neuve ou usagée? Un véhicule utilitaire? Quelles options doit-elle avoir? Air conditionné? etc. C’est la même chose quand il s’agit de construire un site Web. Il y a plusieurs questions qui doivent être posées avant de donner un prix.

D’où proviennent les coûts

Le contenu
Qui fera les textes, vous ou vous embaucherez quelqu’un pour le faire afin que ce soit bien écrit, organisé, incluant des mots-clés optimisés pour les moteurs de recherche comme Google.

Photos
Vous avez vos propres photos ou vous désirez en acheter? Peu importe. Quelqu’un doit les trouver, les organiser, les retoucher et les dimensionner correctement pour le Web.

Design
Vous voulez un look personnalisé et certaines options? Quelqu’un devra concevoir un design, choisir les couleurs, les polices de caractère, les images graphiques qui mettront en valeur votre image de marque.

Structure
Quelqu’un doit penser à la structure du site : page, menu pour la navigation et la convivialité, trouver la meilleure façon de présenter les informations qui sont dans votre site.

Disposition
L’en-tête, le pied de page, les citations, les formulaires, les icônes sociales (Facebook, Twitter, etc). Il faut planifier à quel endroit on place les différentes informations.

Optimisation
Vous voulez être trouvé sur le Web? Il faut s’assurer que ceux qui recherchent vos produits et vos services vont vous trouver sur Google (ou ailleurs).

Fonctionnalités
Formulaire contact, formulaire de liste de diffusion, panier d’achats? Il faut les planifier en se posant des questions du genre « qu’est-ce qui arrive si… » et « ensuite, il se passe quoi? »

Compatibilité
Il existe plusieurs navigateurs Web (Internet Exploreur, Firefox, Chrome, Safari, etc.) et deux fois plus de versions, plusieurs systèmes d’opérations (Windows, Linux, Mac OS, etc.) sans parler des téléphones intelligents… Quelqu’un doit s’assurer que le site fonctionne.

Mise en ligne du site
Quelqu’un doit installer le site sur un serveur d’hébergement, configurer : DNS (Domain name server),  les statistiques, outils webmaster, fichier sitemap, etc. Il faut s’assurer que tout fonctionne, sans oublier les formulaires.

Tout cela vous paraît beaucoup, mais en fait, ce sont les éléments de base pour la création d’un site. Il y a des étapes à suivre et des choses à faire et il faut en tenir compte lorsqu’on détermine le prix d’un site Web.

Ordre de grandeur de prix

Si vous êtes à vos débuts et que vous avez une petite entreprise, une plateforme comme WordPress peut vous permettre de gérer votre site sans connaissance technique.

Entre 2 000$ et 5 000$ : Dans cette gamme de prix, vous pouvez avoir un site qui inclut certaines fonctionnalités comme un diaporama, un formulaire de contact, un formulaire pour une liste de diffusion, un blog et un design personnalisé aux couleurs de votre entreprise. Souvent, vous obtenez un site qui utilise WordPress, Joomla ou Drupal; des gestionnaires de contenu qui facilitent la mise en ligne des textes, images, vidéos, etc. et offrent un minimum d’éléments pour un référencement de vos pages sur Google.

Ce qui n’est pas compris dans ce prix c’est la création des textes, la modification des images ou des vidéos, un site de ventes en ligne, etc. Vous devez donc avoir tous vos textes et votre logo.

Vous voulez avoir un site qui permet la vente en ligne ou un site qui a un look personnalisé et unique? Je vous suggère de planifier un budget plus élevé. Je vous invite à lire l’article de Serge Lachapelle (lesaffairesweb.com) à ce sujet : combien coute un site Internet?

 

Votre site Web est maintenant en ligne? Le travail n’est pas fini

Une fois votre site web en ligne, le travail n’est pas terminé. Il faut mettre les contenus à jour, vérifier les statistiques de visites et faire la promotion du site pour avoir plus de visites encore. Si vous ne faites rien de tout cela, votre site sera invisible sur le web.

Conclusion

Si vous n’avez pas beaucoup de budget, peu d’intérêt et de temps à investir dans un projet Web, peut-être que ce n’est pas le bon moment pour vous de mettre un site Web en ligne. Personnellement, je crois au potentiel qu’offre Internet, mais un site Web dans lequel vous n’investissez ni temps, ni argent, n’en vaut pas la peine. Je vous laisse sur la conclusion de Serge Lachapelle, sur son article : Votre stratégie internet inclut-elle un bilan régulier?

Je conclus en disant simplement que le web c’est un peu comme une relation amoureuse, on retire des bénéfices dans la mesure ou on s’investit. Gérer sa présence internet comme on gère les autres aspects de nos affaires, c’est prudent, mais c’est surtout payant!

 

Les nouvelles règles que vous devez savoir sur la page Facebook Timeline pour le 30 mars 2012

Exemple page Facebook timeline 2012 - Captain Morgain

Connaissez-vous les nouvelles règles du nouveau format de page Facebook “timeline”?

La date du déploiement automatique des pages Facebook de type “Timeline” est le 30 mars 2012, vous avez jusqu’à cette date pour modifier votre page Facebook. Si vous ne le faites pas, eh bien Facebook le fera pour vous. Vous n’avez pas le choix.

Est-ce que votre page Timeline est prête? Connaissez-vous les changements qui ont été apportés?

Les pages Timleline sont plus stimulantes visuellement, car les images et les vidéos y sont en valeur. Il faut donc en tirer profit et utiliser beaucoup d’images et de vidéos.

Image de couverture “Timeline Cover Photo”

Voici la page de Captain Morgan que je trouve réussi. J’y ai indiqué les dimensions des différentes images.

Exemple page Facebook timeline 2012 - Captain Morgain(référence : page Facebooke de Captain Morgain USA)

Voici les dimensions idéales pour les différentes images :

  • Grande image de couverture : 851 px de large par 315 px de hauteur
  • Petite image de profil : 180 px PAR 180 px
  • Petites images miniatures “thumbnails : 111 px de large par 74 px de hauteur

Voici les règles que Facebook demande de respecter pour la grande image de couverture :
référence http://www.facebook.com/help/?faq=276329115767498

NE doivent PAS contenir –  on parle ici de page Facebook (où on peut dire J’AIME et non pas devenir amis) et non pas de profil Facebook personnel:

  • De prix ou d’informations d’achat, comme « 40 % de réduction » ou « Télécharger ici »
  • D’informations de contact, telles qu’une adresse URL, une adresse électronique, une adresse postale ou autres, destinées à la section À propos de votre Page
  • De références aux éléments de l’interface utilisateur, tels que J’aime ou Partager, ni d’autres fonctions du site Facebook
  • D’appels à l’action, comme « Dès maintenant » ou « Dites-le à vos amis »
  • Les images de couverture étant publiques, tout utilisateur visitant votre Page peut voir votre couverture. Les couvertures ne doivent pas être factices, trompeuses ni mensongères. Elles doivent respecter tout droit de propriété intellectuelle tiers. Vous ne devez pas inciter les utilisateurs à télécharger votre image de couverture sur leur journal personnel.

Page de bienvenue – “landing page tab” n’existe plus

Il n’est plus possible de faire “atterrir” vos nouveaux FANS sur une page spécifique afin de leur présenter un message de bienvenue. Il faut donc ustiliser d’autres stratégies pour attirer les J’AIME sur votre page Facebook.

Page Facebook Dove 2012

Dove : http://www.facebook.com/dove

Vous pouvez utiliser des images miniatures “thumbnails sur lesquelles les fans vont cliquer. Il est possible de mettre jusqu’à 12 images miniatures, mais seulement 3 pourront être affichées sur la première ligne. Pour voir les autres, il faut cliquer sur la petite flèche (juste à droite des miniatures).

Quelques exemples de pages Facebook d’entreprises pour vous inspirer


Sears http://www.facebook.com/sears


Continuer la lecture de « Les nouvelles règles que vous devez savoir sur la page Facebook Timeline pour le 30 mars 2012 »

SoShake: à tester gratuitement pendant 30 jours sur mon blog WordPress

SoShake pour générer des actions de vos visiteurs lorsqu'ils partagent votre contenu

Ma passion pour les médias sociaux ne cesse de me faire apprendre de nouveaux logiciels, systèmes, canaux de communication, etc. Je viens de découvrir SoShake de la compagnie Up2Social.

SoShake peut être utilisé, entre autres, sur un blog WordPress et permet de générer des actions lorsque le visiteur clique sur un bouton pour partager votre contenu :

Exemple si un visiteur clique sur le bouton J’AIME et partage votre contenu sur Facebook vous pouvez lui offrir :

  • de devenir FAN de votre page Facebook
  • de télécharger un ebook
  • de s’inscrire à une liste de diffusion
  • etc.

 

Les coûts de SoShake

L’offre dépend du type de site web que vous avez et des actions ou fonctionnalités que vous désirez utiliser :

Vous pouvez faire un test gratuitement pendant 30 jours. Ce que je vais faire sur mon blogue www.esiteweb.net. Et vous, avez-vous envie d’en faire l’essai?